T. Widemann – L’astronomie dans l’histoire moderne, du XVIIe au XVIIIe siècle


Établissement de l’Académie des sciences et fondation de l’Observatoire,
par Henri Testelin, 1666



Thomas Widemann
Astronome au LESIA, Observatoire de Paris-Meudon
Maître de conférences à l’Université de Versailles-Saint-Quentin

MERCREDI 10 DÉCEMBRE 2014 À 18H – EnsAD

La science a une histoire, sans laquelle on ne saurait comprendre en profondeur les mutations de nos sociétés modernes. C’est particulièrement vrai à l’aube de la dissociation arts-sciences qui caractérise l’époque moderne, que nous aborderons à travers ses révolutions scientifiques :
- l’héritage de la Grèce, les représentations du monde et du ciel
- la révolution copernicienne et la réception des nouvelles lois du mouvement, de Galilée à Newton
- les grandes expéditions du XVIIe et XVIIIe pour la mesure de la Terre et des distances dans le système solaire, les progrès dans la cartographie et la mesure du temps.

Pour aller plus loin :
- consulter la page personnelle de Thomas Widemann sur le site du LESIA
- visiter le site de l’exposition Sciences et Curiosités à la Cour de Versailles (oct. 2010 - fév. 2011)

Comment s’y rendre : voir la section Informations pratiques

Live tweet : suivez la conférence en direct, ou revivez ses temps forts avec le mot-dièse #ProCyonPSL sur Twitter !

Haut de page



À lire aussi...

A. Labeyrie – Vers les hypertélescopes, au sol et dans l’espace

Vue d’artiste de l’hypertélescope Darwin Antoine Labeyrie Astronome à l’Observatoire de Haute-Provence Professeur d’Astrophysique observationnelle (...) 

> Lire la suite...